Le blindage en aluminium et le blindage en bois : notre comparatif

Dans le secteur de la construction, le blindage dispose de la fonction de mise en sécurité des techniciens et professionnels contre l’écroulement du terrain au moment du travail. Il consiste à mettre une excavation entre les parois. On dépose ensuite le blindage. Il existe plusieurs types de blindage, employés selon la préférence de l’utilisateur et en fonction du type du terrain. Le blindage en aluminium et le blindage en bois sont deux caractéristiques parmi les différentes alternatives. 

Les bienfaits du blindage en aluminium

Grâce aux caractères malléable, manœuvrable et léger de l’aluminium, ce type de blindage est facile à user. Il permet à l’entreprise de réduire l’effectif des manœuvres inclus dans la réalisation du projet de construction, et ainsi d’économiser du temps et de l’énergie. Son installation est prompte et ne nécessite pas beaucoup d’effort puisqu’il peut être facilement transporté par deux personnes et retiré à l’aide d’une mini pèle. Le risque d'abîmer les couches des trottoirs, qui entraînera la difficulté de la circulation reste minime avec cet outil d’étançonnement. Le blindage en aluminium est capable d’atteindre jusqu’à 2,5 m de profondeur.

Les avantages du blindage en bois

C’est une technique ancienne et peu utilisée. Il est classifié dans le type de blindage lourd et se résume à introduire dans le sol creusé des planches verticales pour son étayement afin d’éviter l’effondrement de parties du sol. Applicable sur toute sorte de terrain même aux terrains boueux si les autres types de blindage ne sont adaptables que sur un bon type de sol. Le blindage en bois peut s’étendre profondément sans considérer la hauteur d’excavation. Ainsi, la maintenance de la sécurité des ouvriers et les techniciens est garantie à sa pose et à son démontage.

Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !