Les couches d'une tranchée

Les 4 couches d’une tranchée.

Le terrassement d’une tranchée est destiné à divers usages : pose de réseaux souterrains ou conduits, fondation d’une construction, etc. Délicat dans sa réalisation, il ne doit pas être effectué à la légère.

Par ailleurs, 4 différentes couches sont nécessaires pour son exécution. Zoom sur ces différentes couches.

Le sou-lit de pose :

Il amoindrit le risque d’affaissement et facilite le drainage du terrain.

Il est surtout obligatoire si la construction se trouve sur un terrain instable ou compressible

Cette strate de 10 à 20 cm est composée de matériaux concassés de forte granulométrie.

Le lit de pose :

C’est le revêtement de fond de la tranchée.

De 5 à 15cm d’épaisseur, celle couche est faite de sable brut, de tout venant ou de gravier déclassé, en fonction du réseau qu’on va mettre en place.

La zone d’enrobage :

Elle est faite de 3 niveaux :

Calage inférieur :

Cette couche a pour utilité de recouvrir le tuyau du lit inférieur.

Il est composé de sable, de gravier déclassé ou un tout venant.

Calage supérieur :

Il est exécuté selon l’enrobage défini dans le CCTP.

Sans composition est la même que celle du calage inférieur.

Remblai sous grillage avertisseur :

D’une épaisseur variant de 0 à 15cm, ce remblayage est construit en sable gravier ou en tout-venant.

La Partie Supérieur Remblai et la Partie Inférieur Remblai.

Le remblai proprement dit est fait de 2 parties :

La Partie inférieure de Remblai (PIR) :

Le matériau utilisé est le tout-venant. Un compactage avec des engins comme la pitonneuse, une plaque vibrante et un compacteur est nécessaire selon le type de terrain.

La Partie supérieure de Remblai (PSR) :

Sa composition est variable. Elle peut être faite de tout-venant comme la PIR , d’un matériau de petite granulométrie ou d’autre matériau qui est compatible avec le revêtement prévu en surface.

Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !