Travaux de terrassement : quelles étapes ?

Il n’y a pas des étapes réellement spécifiques pour mener à bien les travaux de terrassement. Elles s’avèrent être toutes les mêmes ; il suffit de bien étudier la nature et la superficie du terrain sur lequel vous voulez réaliser le terrassement.

Première étape : L’étude du sol

Les analyses nécessaires pour l’étude du sol dépendent de la nature du travail envisagé. Il est toujours indispensable de faire appel à un professionnel pour cette tâche. Il vous diagnostiquera ainsi les données à la réalisation du projet, les besoins nécessaires, les informations en rapport avec les différents types de terres qui peuvent être réutilisés ainsi que le dessin de la carte qui diffère chaque parcelle.

Deuxième étape : La préparation du terrain

Un géomètre vous sera indispensable à ce niveau. Après avoir réalisé le bornage du terrain, il détaillera chaque parcelle afin de visionner de manière précise chaque espace du terrain. Il pourra également aider pour l’identification des zones dédier aux canalisations et aussi la définition exacte des différents niveaux de terrain.

Troisième étape : L’extraction

L’extraction revient à faire enlever une partie de la terre à l’aide d’engins de chantiers spécifiques. Une entreprise de terrassement ou de travaux publics s’assurera de ce travail. Cette opération a comme but de définir précisément le volume de la terre à terrasser.

Quatrième partie : Le système d’évacuation des eaux

Des risques de filtration ainsi que des dégâts dus à des eaux stagnantes seront évités grâce à ce système. Un canal bétonné penché à peu près 5% vous est indispensable. Et vous pourriez ainsi réaliser la mise en place de la canalisation : les drains, caniveaux et regards. Grâce à ce système d’évacuation, les risques d’introduction des eaux dans les murs de votre projet sont très minimes.

Cinquième étape : Le décaissement

Également appelé décapage, cette étape consiste à enlever la terre végétale jusqu’à apparition des strates solides. Il doit être fait régulièrement pour s’assurer de la bonne stabilité du sol.

Dernière étape : Les fouilles et tranchées

Cette dernière étape va vous permettre de former les tranchées où votre fondation va se construire. Le terrassier saura exactement où et comment creuser à ce stade-là. Le travail peut ainsi commencer sans crainte.

Une question, un besoin ?

Nous sommes à votre écoute !